Workers’ compensation costs | Coûts liés à la santé et sécurité du travail

Certaines entreprises paient peut-être trop cher pour la gestion de la santé et sécurité du travail (sans même le savoir)

Découvrez combien la gestion de la santé et sécurité du travail coûte réellement à votre entreprise.

Traditionnellement, le jour de l’An est une occasion de célébrer, mais pour de nombreuses entreprises au Nouveau-Brunswick, le 1er janvier 2018 a été moins festif que d’habitude. Ce jour-là a servi d’avertissement à des entreprises partout au Canada et leur a rappelé que des changements apportés aux règles de la commission de santé et sécurité du travail (SST) d’une province pouvaient avoir des répercussions beaucoup plus importantes qu’elles ne l’auraient pensé.

En effet, le 1er janvier 2018, les employeurs du Nouveau-Brunswick ont vu leurs cotisations de SST augmenter de 15 pour cent, atteignant 1,70 $ par 100 $ de masse salariale. Ce n’était pas la première fois que les entreprises devaient composer avec une augmentation de la sorte. Tout juste un an avant, des organisations ont eu à faire face à une augmentation encore plus importante, soit de 33 pour cent (article en anglais).

Joel Richardson, président de la coalition des employeurs du Nouveau-Brunswick, a discuté de la situation en entrevue au réseau CBC et en a profité pour expliquer comment certains employeurs de la province s’inquiètent d’avoir à procéder à des mises à pied après deux hausses importantes d’affilée. Cette réalité a démontré à quel point les coûts liés à la SST pouvaient augmenter rapidement et de façon drastique, et l’importance des répercussions que ces augmentations pouvaient avoir sur les entreprises et leurs employés.

Prenez le contrôle de vos coûts liés à la SST

De nombreuses organisations perçoivent les primes de SST comme de simples frais fixes liés à la réalité des affaires, plutôt que comme un coût contrôlable. Certaines vont jusqu’à payer ces primes sans même faire un examen minutieux de leurs relevés ou pousser plus loin leur analyse.

En procédant plus tôt à des vérifications et en utilisant des services dans le but de prédire des événements avant de recevoir des relevés de la part des commissions provinciales de SST, vous pouvez reprendre le contrôle de ces coûts. En fait, il existe des mesures stratégiques précises que vous pouvez prendre pour vraiment gérer et réduire vos coûts en matière de SST, peu importe leur origine.

Voici trois moyens de réduire les frais que votre entreprise paie en primes de SST.

1. Demeurez au fait des règlements provinciaux

Coûts liés à la santé et sécurité du travail

Pour les organisations faisant affaire dans plusieurs provinces, il est crucial de bien comprendre les différences dans les règlements de chacune en matière de SST, puisqu’ils varient de l’une à l’autre. Si vous confiez des tâches en impartition ou si vous faites affaire avec une entreprise en gestion des ressources humaines (RH), il faut vous assurer que les entreprises avec lesquelles vous collaborez sont au fait des derniers changements en matière de réglementation et qu’elles sont actives dans les provinces concernées. Avoir la possibilité de compter sur des partenaires qui savent traiter avec chaque commission provinciale permettra d’alléger la charge de travail de vos équipes.

Vous pouvez également économiser de l’argent en vous tenant informés sur les différents programmes provinciaux. Par exemple, la Commission des accidents du travail (CAT) du Manitoba offre aux employeurs des ateliers gratuits sur la planification du retour au travail des travailleurs qui ont subi des lésions professionnelles, afin de les aider ainsi à reprendre leur travail plus rapidement. En Alberta, les employeurs peuvent profiter d’un rabais de 20 pour cent sur leurs cotisations à la CAT en participant au programme Partners in Injury Reduction.

Quant aux employeurs de la Colombie-Britannique, ils peuvent obtenir un certificat d’évaluation remis par WorkSafeBC s’ils mettent en œuvre un système de gestion de la santé et de la sécurité du travail (SGSST) conforme aux normes provinciales et qu’ils passent avec succès un processus de vérification. Ce programme volontaire encourage les employeurs à améliorer leur SGSST et « reconnaît ceux qui adoptent une approche proactive pour améliorer la sécurité au travail ». Il s’agit du seul programme en Colombie-Britannique qui permet aux employeurs de bénéficier de réductions de leurs cotisations de SST, alors c’est une avenue qui mérite d’être explorée.
 

2. Vérification des réclamations passées pour lésions professionnelles

Coûts liés à la santé et sécurité du travail

L’examen de l’historique des réclamations pour lésions professionnelles peut aussi aider les organisations à gérer leurs coûts liés à la SST. Un tel exercice peut s’avérer rentable pour votre entreprise, car il permet de relever les inexactitudes ou les aspects des réclamations passées qui mériteraient d’être réévalués.

Une entreprise chevronnée en gestion des RH peut aider grandement à mener un examen minutieux des réclamations liées aux lésions professionnelles. Une telle entreprise est en mesure de trouver des moyens de réduire les coûts, ainsi que de déceler des omissions et des erreurs, tout en démontrant les avantages de procéder à des appels et de contester certaines réclamations. En dénichant des erreurs dans les dossiers, elle peut également vous aider à traiter les appels et à contester les réclamations d’employés, vous permettant ainsi de réduire les coûts de vos cotisations futures.

Passer vos données antérieures au peigne fin prend du temps et exige un œil exercé, c’est pourquoi une entreprise de gestion des RH peut être un précieux partenaire. La plupart de ces entreprises peuvent passer en revue les réclamations des trois ou quatre dernières années afin de trouver des possibilités d’économie, des omissions ou des erreurs. Si ses recherches sont fructueuses, elle communiquera avec vous afin de déterminer si faire appel pourrait être avantageux sur le plan financier.

Si votre organisation a fait récemment l’acquisition d’une nouvelle entreprise, ou si elle est dotée d’une structure complexe qui compte différents postes aux responsabilités variées et plusieurs emplacements d’opération, un examen approfondi pourrait également révéler des irrégularités dans votre enregistrement auprès de la CAT. Par exemple, après vérification, vous pourriez découvrir qu’une entreprise récemment acquise n’est pas associée au bon groupe de tarification. En corrigeant cette erreur, vous pourriez économiser sur vos cotisations.

Article connexe : Les répercussions croissantes de la maladie mentale sur votre programme de santé et sécurité du travail

 

3. Visez la prévention

Coûts liés à la santé et sécurité du travail

N’attendez pas qu’un employé fasse une réclamation ou qu’il soit déjà en congé d’invalidité avant de vous soucier de santé et de sécurité. Il est littéralement payant de prévenir les accidents et les blessures au travail. Afin d’encourager les employeurs à garantir la santé et la sécurité de leurs employés, bon nombre de provinces réduisent les cotisations de SST pour ceux qui connaissent une baisse du nombre de lésions professionnelles ou de réclamations.

En plus de prendre des mesures préventives pour assurer à leur main-d’œuvre un environnement de travail sain et sécuritaire, les entreprises devraient prendre le temps de passer en revue les réclamations passées afin de cerner des possibilités de redressement des cotisations. Faites l’examen du flux de travail lié à la gestion des réclamations de vos employés afin d’améliorer son efficacité et vos processus, de réduire le temps de traitement des réclamations et de prévenir les inexactitudes à l’avenir.

L’objectif est clair : l’aspect de la santé et de la sécurité du travail change continuellement, selon les provinces, et parfois, de manière imprévisible. Les organisations qui adoptent une approche proactive pour en comprendre l’enjeu et minimiser ses répercussions pourront réduire leurs coûts et profiter d’un avantage sur leurs concurrents qui laisseront filer le train.

Prochaines étapes

Apprenez-en davantage sur les services de gestion de santé et sécurité du travail offerts par Morneau Shepell, y compris nos services de consultation auprès de spécialistes et notre expertise éprouvée en matière de gestion des réclamations.

Commencez ici